Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
artsetstyle.over-blog.com

FAIRE DES GYPSERIES,

C’est savoir faire des décorations d'intérieur moulées puis sculptées avec du gypse (du calcaire). Du Moyen Âge à la Révolution française, l’artiste qui les fabriquait s’appelait alors le gipier ou le stucateur. Il avait la charge de fabriquer surtout des manteaux de cheminées et des petits kiosques des châteaux et des maisons nobiliaires fort prisés dans les régions de Provence et Côtes-d’Azur.

Le minéral, le gypse était cuit et concassé, alors la poudre blanche, le plâtre était mélangé avec de l’eau. A ce moment, cette matière commençait à sécher à l’air libre (La prise) et il fallait faire le travail rapidement car elle perdait sa malléabilité (le gâchage).

 

En savoir plus :

Dictionnaire Quillet 

Mais remarquons que dès l’antiquité, le plâtre était aussi déjà utilisé, ainsi que la chaux

pour les constructions romaines et pour imiter le marbre. Pour obtenir cet effet, de la poudre de pierre y était ajouté dans la première matière.

Exemple cité, la villa Farnésine dans la Rome d'Auguste, la Domus Auréa de Néron, mais également les tombes, les thermes, sont des exemples initiaux d'un développement décoratif de tout l'Empire romain qui culmine au IIe siècle après J-C.

Cet usage va être redécouvert à la Renaissance, introduit par François 1er et donner lieu à un véritable engouement pour ce décor de "grotte" d'où le nom de "grotesque" donné à toute une partie de ce registre décoratif.

Autre exemple :

https://www.youtube.com/watch?v=2BZGek3kTWU

 

Où se trouvent les mines de gypses ?

En France d'importants dépôts de gypse se sont constitués il y a entre 100 et 200 millions d'années. 70 % des réserves se trouvent dans le Bassin parisien. Le Bassin Parisien forme une vaste dépression occupée dans le passé par des mers peu profondes et des lacs. Il a pour origine la fracture, le basculement et l’affaissement du soubassement de la région. https://www.youtube.com/watch?v=LMi2_LLQ950

 

Au fil du temps, des sables et des argiles, issus de l’érosion des reliefs alentours, ainsi que des calcaires d’origine biologique, se sont accumulés en couches successives pour combler ce bassin au fur et à mesure qu’il s’enfonçait.

Les sédiments empilés forment une succession de couches géologiques. La structure géologique du bassin sédimentaire peut être comparée à un empilement « d’assiettes creuses », les couches les plus récentes correspondent à la zone centrale (ère Tertiaire), les plus anciennes aux assises extérieures (ère Secondaire).

 

Les mines de gypses

 

http://www.saga-geol.asso.fr/Documents/Saga_282_Carrieres.pdf

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00942689/document

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article