Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 Apr

LA COLLEGIALE NOTRE-DAME DE POISSY

Publié par Nathalie Salat  - Catégories :  #VIVE LES ARTS (Chant

La collégiale Notre-Dame de Poissy fut déjà construite sur cet emplacement du XIe siècle. Elle fut fondée par Robert le Pieux vers 1016. Tout porte à croire que les travaux commencèrent par le chœur et se termina par le clocher-porche à la fin du XIe siècle. La dédicace « Notre-Dame » fut célébrée pendant le règne de Philippe 1er , en 1093 où un prieuré fut créé. Le chapitre de chanoines fut substitué pour un chapitre de moines. Mais vers l’an 1100, ce chapitre de moines fut expulsé par l’évêque Yves de Chartres pour y restaurer un nouveau chapitre de chanoines. Et Louis VI confirma les biens en 1112.

L’église fut reconstruite vers 1130 et 1160.

Un fait

C’est ici, dans cette église que le jeune Saint Louis fut baptisé, le 25 avril 1214, quelques jours après sa naissance à Poissy. Bien entendu, ce fut un événement grandiose qui fit la renommée de l’église. C’est ainsi qu’après avoir assuré le service paroissial, le chapitre de chanoines est dissout à la Révolution. Il n’y aura plus de cultes célébrés. Puis les guerres se sont succédé : la Guerre de Cent ans, les Guerres de Religion, la Fronde… Mais il faut savoir que la Collégiale fut choisie par les Pisciacais après la Révolution plutôt que l’église Saint-Louis du Prieuré royal du début XIVe siècle.

L’église ouvre à nouveau vers 1802. Car des restaurations furent effectuées.

Au XIXe siècle,

C’est Viollet-le-Duc qui dirige une nouvelle restauration de la collégiale. L’entreprise qu’il tente est de refaire à l’identique toutes les structures anciennes du XIIe siècle et réutilise les éléments de chapiteaux et de bases. Vers 1861, le temps passe et Viollet-le-Duc passe le flambeau à l’esprit d’architecte. Désormais, ce n’est plus le restaurateur des lieux mais l’entrepreneur qui laisse passer ses idées nouvelles de constructions. Les anciennes parties sont sacrifiées pour en faire un édifice dit néogothique.

Le style

De l’extérieur, ont subsisté les parties orientales avec un style roman tardif des deux clochers octogonaux. Puis le style gothique primitif venant. Voyez le clocher-porche de la partie occidentale à l’entrée de la collégiale. Puis les deux portails aux tympans de style flamboyant.

Y avait-t-il un orgue d’origine ?

Oui depuis le XVe siècle, en 1499, 1623, 1782, 1792 puis en 1903. C’est le 21 mai 1903 que l’orgue de Dallery datant du XIXe siècle fut remplacé par un nouvel orgue de 24 jeux dont les plans furent établis par l’organiste Charles-Marie Widor et la fabrication conçue par le facteur d’orgues, Charles Mutin. L’orgue imposant fut placé alors dans la tribune. L’année 1903, commémorait cet événement quand Charles-Marie Widor prirent les commandes de l’orgue et joua des œuvres de Bach.

En 1959, une restauration de l’instrument fut effectuée par Gutschenritter. Tout d’abord, les claviers et le pédalier ont été refaits et quatre jeux du Récit sur sommiers pneumatiques furent ajoutés.

Et entre 2000 et 2003, l’orgue fut cette fois-ci entièrement restauré. L’opération fut dirigée par Nicolas Toussaint.

Pour en savoir plus :

http://www.narthex.fr/news/archives-actualites/dialogue-et-tolerance-interconfessionnelle-une-exposition-sur-le-colloque-de-poissy-de-1561

https://fr.wikipedia.org/wiki/Coll%C3%A9giale_Notre-Dame_de_Poissy#Ext.C3.A9rieur

http://fr.topic-topos.com/grand-orgue-poissy

Commenter cet article

À propos

Actualités sur la campagne (Agriculture et recettes), les tendance de la mode (Coiffure et les tenues vestimentaires), l'histoire ( Les grandes époques), et les arts (Chant, architecture et décoration), --Les textes, idées, images, la voix, l'interprétation des fichiers d'enregistrements, photos et dessins sont la propriété légale de l'auteur--