Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
artsetstyle.over-blog.com

FORMATION PROFESSIONNELLE : LES BIBLIOTHECAIRES DU FUTUR SERONT LES NOUVEAUX FORMATEURS

Les chances d’accéder à la formation professionnelle en vue de rebondir d’un emploi à un autre plus qualifié sont extrêmement faibles dans les petites entreprises (commerces, artisanat, entreprise de 1 à 10 salariés). C’est ce que vivent chaque jour les femmes, cible visée : 7,5 % contre 8% pour les hommes d’après les données de l’enquête de FQP de 1993 de l’Insee. Malgré l’écart d’années, la constatation a augmenté depuis les années 2000. Même que des dispositifs soient mis en place, il est très difficile de faire prendre conscience aux directions des petites entreprises que les subordonnés ne sont pas que des bras mais aussi des têtes pensantes et que la spécialisation à un domaine est un atout pour l’entreprise. Le manque d’information concernant les moyens de se former pour les salariés des petites entreprises est réel. Globalement, l’accès à la formation continue qualifiante est de 44, 9% pour les femmes contre 55,10% pour les hommes en 2011. (Source : http://www.cereq.fr/index.php/sous-themes/Enquetes-FC/Le-financement-de-la-formation-par-les-entreprises-24-83)

ÊTRE A LA PORTEE DE SON PUBLIC

Une bibliothèque est une collection de documents papier, numérique et audiovisuels organisés, à l’usage d’un public local ou spécialisé et que le personnel de l’établissement est dans l’obligation d’en faciliter l’accès. A l’heure où l’établissement définissait leur politique documentaire suivant le public scolaire, universitaire et celui de la population locale ou extérieure, un nouveau facteur est pris en compte sur un public déficient d’emploi.

UN NOUVEAU RAYON DEDIE A LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Des abonnements juridiques seront en libre-accès est à la disposition du public. Renouvelé en permanence, ces ressources documentaires concerneront le vocabulaire et des notions juridiques mais aussi sur les possibilités de se former en entreprise. Une priorité non négligeable sera optimisée sur la documentation concernant les formations courtes diplômantes et certifiantes d’organismes officiels.

DE NOUVELLES SALLES AMENAGEES

Une salle prévue pour l’étude des examens scolaires, universitaires, professionnels ou même pour préparer des concours administratifs sera disponible chaque jour. Si vous avez besoin de conseils pour rédiger, les bibliothécaires de cette nouvelle ère seront présents aussi pour vous informer quant à l’organisation. Un auditorium conçu pour des thématiques d’auteurs, des projections audiovisuelles, entrera maintenant pour des ateliers de communication professionnelle et de développement personnel. Avec le soutien d’une troupe de théâtre, le public qui aura réservé sa place, (ré)apprendra à s’affirmer en prenant la parole. Soit en lisant à haute voix devant un public ou en présentant son parcours professionnel. Des jeux de rôles où des situations d’entreprise seront rejouées.

LA COOPERATION DES BIBLIOTHEQUES

Une bibliothèque se dit « commerciale » dans la mesure où elle existe pour une longue durée en recevant un public divers, encaisse des droits d’inscription et de photocopies sous certaine condition et renouvelle et conserve ses collections. Et suivant l’évolution des nouvelles technologies, afin de fidéliser et d’attirer d’autres publics, elle crée des animations culturelles et ateliers de formation. C’est ainsi aussi que le prêt entre bibliothèques et le prêt inter bibliothèques se généralisera pour inciter le public à rester sur le lieu de l’établissement.

Le travail précaire est une réalité qui a une longue durée mais éclate au grand jour dans les années 2000. L’utilité de se manager soi-même est une évidence absolue mais il faut que le salarié et la personne déficiente d’emploi en possède les moyens. C’est pour cela que les bibliothèques se préparent à se mettre à la portée de cette réalité.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article