Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE JEU DE DAMES

Savez-vous que le jeu de Dames est un jeu dérivé de celui des « Marelles » ou « Mérelles » de trois ou neuf pions, remontant vers le XIIIe siècle ? Le jeu de Dames apparaît en France qu’en 1508. Bien évidemment, les règles du jeu n’étaient pas tout à fait les mêmes.

Le jeu de Dames est composé de cent cases alternées de noir et blanc. Face à face, les deux adversaires placent vingt pions sur les cases foncées. Le but du jeu est de « croquer » les pions de l’adversaire, mais dans certaines conditions. Les joueurs jouent chacun son tour et avancent sur une case foncée à chaque fois, en diagonale de gauche ou droite.

Quand un pion blanc est juste à côté d’un pion noir, il le « croque » à condition qu’il y ait une case vide après le pion et si c’est son tour. La même démarche se fait si c’est au pion noir de jouer. Notons que cette opération peut se faire en « marche arrière ».

Quand deux pions de même couleur sont alignés sur une diagonale, ceux-ci freinent l’avancement des pions adverses.

S’il y a plusieurs possibilités de prises, il est évident qu’il faut choisir celle où il y a beaucoup de pions adverses à croquer.

Il y a Dame, quand un pion adverse arrive à la fin de la limite du camp opposé. Deux pions sont alors empilés. Les dames ont la même règle du jeu que les pions, qu’elles peuvent s’orienter sur d’autres diagonales soit pour croquer d’autres pions, soit pour ne pas être croquée à leur tour.

LE JEU DE DAMES

LES SITUATIONS LES PLUS FREQUENTES

Jouer au mimétisme : Avancer ses pions dans le sens opposé de l’adversaire, conduit à la fin à une partie nulle, puisque aucun pions ne peuvent plus avancer.

LE JEU DE DAMES

Grouper tous ses pions sur un même côté et laissé l’autre côté sans défense, conduit l’adversaire à attaquer sur ce plan.

Pour en savoir plus : www.ffjd.fr

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article