Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C’EST L’HISTOIRE DES AUVERGNATS

Il y a bien longtemps, tous les dialectes d’Auvergne se côtoyaient et signifiaient son lieu d’appartenance. C’est l’Histoire des auvergnats. Cultivons nos racines.

Un peu de vocabulaire, Selon d’un département à l’autre, le patois diffère pour la fin des noms : Vers le sud, le A est utilisé : la vacha (la vatsa : la vache) Una voleda (ena boulada : un vol)

Vers le nord, c’est plutôt le O : artelh (artoe : orteil)

Dans la région cantalouse, on prononce le L par RH : (Sinon on prononce le L)

La salade : l’ensalada (l’in-nsarhada ) Peler : pialar (pyarha))

Il fait chaud aujourd’hui : fai chaud aquesta anueit (fa-y tsaou akesta an-oey)

Il pleut ! : Plueu ! (ploeu !)

Quelle heure est-il ? : Quant es d’oras ? (Kont iy d’oura ?)

Où est le chemin ? V-ont z-es lo chamin ? (voun ziy lou tsam-y-i ?)

Qui est la Valérie ? Quau la Valérie ? (kaou la Valérie ?)

Un peu de conjugaison,

Je suis fatigué : sèi alassat (sé-i alassa)

Tu es auvergnat : sès auvernhat (sés ou-ou-vargna)

Il est un ménétrier : zes un menestreir (zis menetri)

Nous sommes allés déjeuner : zem’nat spartinar (zem-na spart’ina)

Vous êtes : sètz (sez)

Ils sont : son (sou-n)

J’ai : z-ai (zéy)

Tu as : z-as (za-y)

Il a : z-a (zo)

Nous avons : z-em (zin)

Vous avez une douzaine d’œufs ? : z-avetz i-una dotzena de cacaus ? (zavé yuna doutzena de kakaous ?)

Ils ont : z-an (zon)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article