Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 Oct

PEDAGOGIE DU CHANT

Publié par Nathalie Salat  - Catégories :  #VIVE LES ARTS (Chant

LA CONSCIENCE DE SA VOIX

En clair, chanter n’est pas se conduire comme une machine industrielle. Comme dans tous les cours magistraux, l’élève doit se conformer à ce qu’on lui dit : 1) Bien droit, 2) se focaliser au ventre, 3) Mâchoires souples, etc.

C’est exact, en théorie. Mais, l’individu est plus complexe que cela, et chaque individu à sa propre vision des choses. Et les termes précis, utilisés comme pour fonctionner une machine industrielle, ne marche pas avec l’individu.

Le mieux, c’est d’essayer de reproduire un son, et de l’émettre d’une façon jolie, mélodieuse, avec sa propre voix. De là, l’individu, perçoit et essaiera de réagir comment employer son souffle pour produire le bon son de sa voix.

Il s’apercevra aussi, que les directives précédemment citées s’enclenchent automatiquement : le ventre et les côtes se gonflent pour reprendre le souffle afin d’enchaîner une autre phrase musicale.

Comme je l’ai dit aussi à un autre article, « chanter, c’est la liberté ». Liberté d’avoir une belle voix. C’est cela la subtilité d’un bon chanteur. Savoir, (après plusieurs enregistrements, et se demander si on était à l’aise de chanter comme cela après avoir « senti l’air ». Ou bien d’être à l’aise après avoir chanté comme cela en ne forçant pas la voix pour aller dans les aigus (Alors là, si vous constatez ce fait, vous allez dans le bon sens) Une fois, que vous avez trouvé ce sens, la voix se parfait avec les émotions que vous lui voulez lui donner.

Par exemple : Si vous êtes enjouée, vous allez faire passer votre entrain dans votre manière de chanter. Si vous êtes triste, vous réussirez à canaliser des sanglots dans votre voix. (Attention, C’est qu’une affaire de vos propres impressions : vous découvrirez peut-être qu’à un moment donné la voix passera vers le fond de la gorge, oui. Mais il ne faut pas s’y focaliser. Vous découvrirez aussi que la voix vient du nez, oui. Il faut sentir, comme sentir une fleur.

D’autres détails, viennent s’ajouter. Mais votre travail, c’est de percevoir votre propre résonnance quand vous chanter juste. Si vous chanter faux, alors remédier. Là, c’est juste une affaire du souffle qui mal positionné.

Bon travail !

Commenter cet article

À propos

Actualités sur la campagne (Agriculture et recettes), les tendance de la mode (Coiffure et les tenues vestimentaires), l'histoire ( Les grandes époques), et les arts (Chant, architecture et décoration), --Les textes, idées, images, la voix, l'interprétation des fichiers d'enregistrements, photos et dessins sont la propriété légale de l'auteur--