Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
artsetstyle.over-blog.com

LE COFFRE DE NOS REGIONS

LE COFFRE DE NOS REGIONS

Le mobilier du Moyen Âge est assez rare. Il est réalisé dans la tradition gothique.

A la fin du règne de François 1er, l’école d’Auvergne change de caractère. Sous

Henri II, elle s’influence vers le style du Lyonnais : Exemple, les cariatides sont

remplacées par des colonnes. La nature du bois utilisée diffère selon les régions en

montagne ou en plaine. Ainsi, dans la Limagne (Plaines du Massif Central, drainée

par l’Allier) et le Livradois (Vallées de l’Allier et de la Dore), le noyer fut employé

fréquemment pour le mobilier. En Haute-Auvergne, les ébénistes utilisèrent le

châtaignier. Dans la région d’Ambert et à la Chaise-Dieu le pin et le sapin furent

utilisés. Néanmoins, le mélange des essences était aussi un moyen de combler un

bois d’oeuvre. Des exemples : les sièges parisiens ou lyonnais du XVIIIe siècle sont

en hêtre, les fauteuils de Louis XV et Louis XVI, fabriqués en Auvergne, ont leur

carcasse en noyer.

LE COFFRE

Le grand coffre à hardes sert à contenir du linge, des habits avant l’apparition de l’armoire.

A l’intérieur, sur un côté une case aménagée est prévue pour les papiers, les bijoux et

autres objets précieux. Le coffre est ferré avec de fortes pentures fixées sous le couvercle à

une serrure à moraillon et auberonnière.

LE COFFRE A DOS-D’ÂNE

Sous Henri II ou Louis XIII, le couvercle était bombé et la façade composée de panneaux

Rectangulaires avait pour décoration des plis de serviette, d’arcatures ou d’entrelacs

encadrant les montants des traverses engravés d’une feuille pennée ou d’un double

alignement vertical en « coup d’ongle ». Les montants intermédiaires sont souvent séparés

par des demi-colonnettes rapportées et tournées en balustre. Ce coffre était destiné à

contenir le trousseau. C’est « Le coffre de mariage », souvent pourvus de deux larges

poignées latérales à abatant en fer.

Le coffre marche-blanc, le coffre marche pied ou banc-coffre est placé au-devant du lit

à la même largeur et hauteur. Il est surmonté de deux accoudoirs de chaque côté.

LE ZüBASTER AINSI NOMME PROVIENT DES PAYS-BASQUES

Seul le maître de maison à le privilège de s’assoir sur ce banc en bois où la tablette

d’appoint Renferme un coffre de rangement. Il est placé dans un angle proche de la

cheminée avec un accoudoir opposé A l’âtre.

EN AUVERGNE ET LA REGION DU MIDI, C’EST LE CANTOU

Le cantou est une cheminée spacieuse. Du Moyen Âge début du XXe siècle,

c’est l’élément central de la maison paysanne.

De l’occitan, cantóu ou contóu désigne un coin, un recoin, un morceau, un

lopin. Et par extension, « le coin du feu » (contóu del fioc) mais aussi le « cœur de la

famille » et le « chez-soi ».

Photos : Grand coffre de style gothique avec quatre panneaux et des plis de serviette

sur le côté, chêne massif.

Cuisine paysanne, le cantou, le banc, est près de la cheminée.

LE COFFRE DE NOS REGIONS

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article