Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
artsetstyle.over-blog.com

LE CHIEN ET SON MAÎTRE DANS LA PEINTURE DU XIXe SIECLE

Il est un descendant du loup. Domestiqué, le chien est devenu utilitaire pour le g genre humain en passant par l’ami de compagnie et un compagnon de route.

Dans la solitude ou dans la famille, il est toujours à côté, dans les moments de joie ou de peines. Le chien est vraiment fidèle et est représenté dans toute sa splendeur dans le même halo de l’humanisation. Ce caractère s’alliant vers la bonté, la générosité, l’humilité reflète les sentiments humains où ceux-ci ne le démontrent pas expressément. Mais si le chien fidèle reste, en échange il demande la loyauté absolue de son maître ; loyauté signifiant : la droiture, l’honnêteté, la probité.

Voici quelques peintures du XIXe siècle, où le chien figure dans le quotidien de son maître. Ces scènes certainement véridiques nous parlent et nous émeuvent non seulement malgré la différence de temps, les mêmes préoccupations sont toujours présentes encore : comme l’insouciance, la richesse, la pauvreté, le destin, la mort.

Peintures : La fille avec son chien blanc, de Rivière,

Fille lisant avec son chien, de Rivière

Paysanne avec son chien, de Arthur Hacker,

Maître désespéré avec son chien, de Briton

Madame Renoir et son chien, de Renoir,

Madame Georges Charpentier et ses enfants, de Renoir,

Chien Landseer sauvant sa maîtresse, de Landseer,

Chien face à la mort de son maître, de Briton

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article