Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
02 Jul

AU CHÂTEAU D'OPME

Publié par Nathalie Salat  - Catégories :  #VIVE LES ARTS (Chant

Nous sommes dans Les Combrailles, au Puy-de-Dôme. Les petites montagnes sont aplaties et s’avancent en enclave (enclos) vers le Bourbonnais. Ici, les pâturages, là, les landes à boqueteaux (petits bois), des forêts et des étangs. Les ravins sont couverts de bruyères et de genêts. Elégante vallée, « Vallée de la Sioule, fais courir tes méandres majestueux ! ».

Au loin, le château d’Opme. Forteresse du fin XIe siècle contrôlant une voie romaine allant de Clermont-Ferrand au Puy-en-Velay. C’est le château qui appartenait aux comtes puis aux dauphins d’Auvergne. Le domaine est flanqué de cinq tours, seules trois ont survécu. Au milieu de la cour intérieure, un donjon carré a remplacé une des tours d’angle afin d’avoir une meilleure défense.

Traversant les vicissitudes du temps, le château est toujours présent car il n’y a pas eu de de conflits entre seigneurs rivaux mais aussi, des familles anciennes ont succédé dans ces lieux. Aux abords, ses jardins donnant une vue sur la vallée de Chanonat. Près de la terrasse, il y a la chapelle romane, servant d’église pour les habitants du village.

L’HISTOIRE

An 1391, le château est envahi par les Anglais. En 1393, il est libéré par les maréchaux de Boucicaut et de Sancerre. Ce n’est qu’après, que le château est la possession de la famille de Montrognon jusqu’en août 1445. De cette date, la succession se fit entre les quatre sœurs. A ce moment, l’époux d’Alice de Montrognon, qui est Jean de Cros-Murat, rachète les trois parts afin de réunir tout le domaine. Il devient alors le seigneur d’Opme en 1460. Puis le château appartient à la famille des Grivel de Grossouvre.

1593, Paul de Tissandier est le nouveau seigneur. Il maintient la fidélité de Clermont à la cause royale. Mais à cause d’ennuis graves avec les anciens ligueurs d’Issoire, le château fut cédé. Ainsi, en 1613, Antoine de Ribeyre, Trésorier de France en fit l’acquisition et entreprend d’importants travaux à la mode de l’époque.

Dès 1616, trois générations de la famille de Ribeyre « remodèle » la ferme, les communs et les jardins. Avec une nouvelle entrée d’honneur, un escalier intérieur, des ouvertures de larges fenêtres à meneaux, La demeure devient moins austère. Les jardins en terrasse au sud, sont dans le style de Le Nôtre.

Ce n’est qu’au vingtième siècle que les nouveaux propriétaires successifs des lieux recréent l’aspect d’autrefois de ce château et réhabilitent ses jardins.

QUELQUES AUTRES DOMAINES DU XIe AU XIIe SIECLE :

LE CHÂTEAU DE TOURNOEL,

LE CHÂTEAU DE MUROL,

LES CHÂTEAUX DE TOURNEMIRE ET D’ANJONY,

LE CHÂTEAU DE MESSILHAC

Commenter cet article

À propos

Actualités sur la campagne (Agriculture et recettes), les tendance de la mode (Coiffure et les tenues vestimentaires), l'histoire ( Les grandes époques), et les arts (Chant, architecture et décoration), --Les textes, idées, images, la voix, l'interprétation des fichiers d'enregistrements, photos et dessins sont la propriété légale de l'auteur--