Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
03 Jun

LES JOYAUX DE L'AUVERGNE

Publié par Nathalie Salat  - Catégories :  #LES GRANDES EPOQUES (Histoire)

L’Auvergne, vaste parc naturel d’anciens volcans fut jadis exploitée pour ses richesses diverses, notamment pour ses pierres précieuses et semi-précieuses.

Le métamorphisme du Massif Central.

L’origine des saphirs est due au métamorphisme du Massif Central. En effet, ces corindons (Pierres transformées) proviendraient d’enclaves (Portions de roche) du socle terrestre remontées jusqu’à la surface lors d’une activité volcanique.

CITONS TROIS GISEMENTS

Parmi les gisements des montagnes d’Auvergne, citons-en trois :

D’abord celui du Cantal, le Dôme trachytique du Menoyre

Dans cette roche volcanique constituée essentiellement de feldspath alcalin et d’un peu de biotite, la roche mère, des saphirs y furent retrouvés. Le feldspath est un nom donné à un groupe de sel dérivant de la silice et de l’alumine combinées à un oxyde métallique. La biotite (Mica noir) est un minéral brillant fréquent dans les roches éruptives et métamorphiques (transformation de la roche sous l’action de l’éruption).

Le second est situé au Mont Coupet dans le Velay

Des échantillons furent découverts en colluvions (dépôt résultant d’une mobilisation et du transport de faible distance sur un versant) voire même sur les pentes de cet ancien volcan. Un gisement similaire a été décrit par Monsieur Forestier en 1997, dans le Riou Pezzouliou.

Le dernier est situé vers le Massif Central, du Mont Dore et du Puy de Dôme. Dans la rivière du Sioulot des saphirs furent découverts en alluvions (dépôts de sédiments (boue, sable, gravier, cailloux) laissés par un cours d’eau quand le débit ou le plus souvent la pente sont devenus insuffisants.

Ressources documentaires et pour en savoir plus :

« Les saphirs du Massif Central : Etude minéralogique des saphirs du Sioulot, du Mont Coupet et du Menoyre » de Eloïse Gaillou (2002-2003)

www.gemnantes.fr/documents/pdf/theses/DEA-Gaillou.pdf

UN GISEMENT D'AMETHYSTES

Propriété privée d’une entreprise familiale depuis 2006, « Le gisement de Pégut »

conte déjà une histoire ancienne :

L’exploitation et le commerce de ce gisement a commencé certainement au temps des hommes préhistoriques et continué en Gaule. L’améthyste apparaît dans l’histoire de l’Auvergne en 1640 grâce à Martine de Bertereau dans un document où elle parle d'une mine d’améthyste à "Pégu" et de cavernes, paroisse du Vernet à l'époque. Et la Reine Margot qui demeurait à Nonette, demanda à ses courtisans de lui rapporter la pierre violette.

Au 17ème et 18ème siècle, les filons étaient exploités par les habitants du coin et presque chaque année à la belle saison, les "Espagnols" venaient à dos d'ânes de Catalogne pour chercher des « morceaux »propices à la taille.

Les espagnols venaient tous les deux ou trois ans pour faire leurs provisions. Les villages de Pégut, Genestine et la Reinerie s’animaient alors, les villageois les attendaient avec impatience. Mais, à la suite d’un mauvais partage, les espagnols décidèrent d’abandonner l’Auvergne et de combler les puits et entrées de galerie. Les ronces recouvrirent les exploitations, l’eau envahit les galeries.

En 1860, Monsieur Demarty reprit le travail de l’exploitation d’améthystes avec une vingtaine d’ouvriers et créa la taillerie de Royat en 1899 afin d’écouler la pierre violette devenue véritablement la pierre d’Auvergne (fabrication d’encriers, presse-papiers, boutons de manchettes, etc.)

En 1975, "La taillerie du Puy de Dôme" exploita mécaniquement d’autres gisements en carrière avec l'aide d'une entreprise de travaux publics. Les gisements retombèrent dans l'oubli, jusqu'à que ce que l’entreprise familiale rachète la parcelle de Champs des Mines en 2006, à proximité de l'ancien filon des espagnols.

Pour en savoir plus : www.amethystes-auvergne.com

Commenter cet article

À propos

Actualités sur la campagne (Agriculture et recettes), les tendance de la mode (Coiffure et les tenues vestimentaires), l'histoire ( Les grandes époques), et les arts (Chant, architecture et décoration), --Les textes, idées, images, la voix, l'interprétation des fichiers d'enregistrements, photos et dessins sont la propriété légale de l'auteur--